Enquête ouverte après la saisie d’un énorme stock de cartouches d’AK-47

Diass-Infos : Fin octobre, une importante quantité de munitions volées a été saisie.

Le procureur de la République du Sénégal a ouvert une information judiciaire mardi 5 novembre pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et détention d’armes en vue de la commission d’actes terroristes.

Dans la nuit du 26 au 27 octobre, la section de recherches de la gendarmerie nationale découvre entre 3 900 et 4500 cartouches d’AK-47, le célèbre fusil d’assaut russe. Un stock de munitions de guerre dissimulé dans un véhicule civil dans la localité de Pir, au nord-ouest du Sénégal. Selon des informations confirmées par la gendarmerie nationale, au moins deux personnes ont été arrêtées à bord du véhicule qui transportait les cartouches de balles.

La direction des Relations publiques de l’armée assure quant à elle que « tout porte à croire que les munitions auraient été volées ». La presse locale affirme que les cartouches auraient été subtilisées au sein de l’armurerie de la base militaire de Ouakam, à Dakar.

Cette dernière ne se serait pas rendu compte du vol avant la saisie, selon une source dans l’armée. Une information qui n’a pas été officiellement confirmée. La cellule de communication de la gendarmerie nationale refusant de commenter l’enquête en cours.

DIASS

Diass-Infos : le portail d'informations de Diass sur le web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *