Lutte contre le coronavirus: à Dakar, des jeunes se mobilisent pour inculquer les bons gestes

DIASS-INFOS : Dans le pays, qui compte désormais 38 cas positifs, des groupes de volontaires se mobilisent pour sensibiliser la population aux « gestes barrières ». Reportage.

Dans le quartier de Grand Dakar, cette école coranique est restée ouverte malgré la fermeture demandée par les autorités. Mamadou Diakhaté en discute avec le responsable. « Il a 100 enfants, mais il ne respecte pas la mesure car les parents insistent. Le mieux, c’est de libérer les enfants. » A défaut, le responsable laisse sur place une bassine et du savon.

Mamadou Diakhaté, enseignant de 32 ans, a lancé un groupe de volontaires. « Si l’information ne passe pas ici, on risque d’avoir énormément de problèmes. Donc notre priorité, ce sont les personnes qui n’ont ni télé, ni Internet et presque pas de radio. Ils n’ont pas l’l’information qu’il faut. Donc le combat, c’est ça. »

« Éviter la surcharge dans les transports »

Avec masques, gants, et gel hydroalcoolique, les bénévoles comme Adama Thiam arrêtent les passants sur les trottoirs pour leur proposer de se laver les mains. Ils ont acheté le matériel avec leurs propres moyens. « Je leur dis « Monsieur, prenez de l’antiseptique, s’il vous plaît. Et il faut aussi nettoyer vos portables » ».

C’est une initiative généralement saluée par les passants. « Parmi nous, il y a des gens qui n’ont rien compris. Ils pensent, jusqu’à présent, que la maladie n’existe pas. Donc, on vous félicite et on vous encourage », salue l’un d’eux.

Les volontaires ciblent aussi les passagers des cars de transports en commun. « Là, il faut éviter la surcharge. Là se trouve le problème. »

Mouhamed Sarr, étudiant, dit vouloir « faire sa part ». « Je suis dans l’action pour notre pays. On est jeunes, nous pouvons contribuer. » Sur les réseaux sociaux, l’initiative « 100 volontaires » par région fait son chemin, pour aider concrètement à transmettre les bonnes pratiques.

DIASS

Diass-Infos : le portail d'informations de Diass sur le web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *