COVID-19 : situation surréaliste au Sénégal …. ASSOUPLISSEMENT.

COVID-19 : situation surréaliste au Sénégal …. ASSOUPLISSEMENT.

DIASS-INFOS RADIO TV : Situation surréaliste que celle du sénégal où les Marabouts obtiennent tout par la pression, mais ne payent et ne paieront jamais.


Normal ! Me diront certains le président qui dans son discours du 11 mai a assoupli les mesures prises en mars dernier.

Les citoyens râlent et demandent des comptes aux responsables et si l’on sait que c’est ces mêmes populations qui ont critiqué et fustigé les décisions prises par les autorités, qui sous la pression ont cédé avec insuffisance.

« Sénégal deukou teranga kouniou dégueule toubay guemba langui khar…. »

La réouverture des mosquées sera difficile à être régulée, car peut-être facteurs de propagation du virus.

Et le Président ne devait pas reculer, parce que les experts lui ont dit que l’on aura la présence du virus jusqu’à Aout ou Septembre, et que lui-même a répète dans son discours.

mais pourquoi se précipiter. Qu’est-ce que c’est une année dans la vie d’une nation ? L’enjeu est de faire disparaitre le virus.
Lorsqu’un Etat recule, il reculera encore.
La communication a manqué depuis l’adoption de la loi d’habilitation et le gouvernement a faiblit
concernant la réouverture des classes d’examens et Si on considère qu’il y a plus de 500.000 élèves en classe d’examen, certains ont quitté leur lieu d’études pour rentrer chez leurs parents, dans des localités ou peut être réside encore la maladie, ces enfants peuvent être des porteurs ils vont propager le virus.

C’est la même chose avec les enseignants qui pour la plupart avaient quitté leur lieu de travail seront-ils mis sous quatorzième ?
Quid des louma ou marché hebdomadaire un haut lieu de rassemblement ou des populations diverses horizons s’y côtoient est-ce que les mesures édictées seront respectées ?

*YALANE*

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :