Commune de Diass choisit son maire ce jeudi.

Commune de Diass choisit son maire ce jeudi.


Dans une démocratie, une élection municipale, aussi appelée élection communale est une élection au cours de laquelle les habitants du plus bas niveau de l’administration territoriale d’un pays, souvent appelé municipalité ou commune, élisent les autorités de celle-ci.

Mais cette fois ci à Diass c’est les conseillers et conseillères qui sont appelés à choisir le nouveau suite au décès de l’ancien maire défunt ALIOU SAMBA CISS.  Ainsi le conseil municipal de Diass va devoir procéder à la désignation d’un successeur à Monsieur aliou samba Ciss ex maire décédé le 12 juillet 2020 ce jeudi 24 septembre 2020.

D’ailleurs les langues se délient déjà les jeux pour les enjeux se multiplient, les uns avec l’influence de certains hommes politiques forts se positionnent.

Il faut rappeler que la mairie de diass est toujours et restera une mairie à enjeu, une mairie très sollicitée par les politiques ou hommes d’affaires. C’est ainsi que d’aucuns soupçonnent la main mise  de certains qui ne sont pas de la localité .

Toujours est-il que c’est les conseillers de Diass qui auront à choisir leur maire. Une lourde responsabilité vu le contexte économique, infrastructurel et foncier que traverse la commune à savoir pôle daga kholpa, canal de diass, routes ou pistes impraticables entre les villages de la commune et j en passe .

Profile des potentiels candidats

Les jeu en vaut la chandelle parce qu’une c’est l’avenir d’une belle commune qui se dessine, la commune de diass avec des infrastructures tout au tour sa terre riche avec une source d’eau qui abreuve tout le Sénégal c’est la commune du défunt Alsamba que des candidats se disputeront ce jeudi.

Parmi ceux-ci on peut avancer l’adjoint au maire et intérimaire Monsieur cheikh tidiane diouf un candidat du PS qui a été durant le règne du défunt maire son adjoint et aussi son challenger du moment Monsieur ISSA DIOUF conseiller municipal et enseignant de service et aussi membre du cabinet du ministre Alioune sarr que certains soupçonnent d’avoir pris contact avec beaucoup de conseillers pour ‘imposer » la candidature de  Monsieur issa diouf

D’ailleurs cela a provoqué nous dit on le ralliement de Baye ndeye qui en voit un jeu de part cari faut il le rappeler ils sont tous de L’AFP parti de l’ex maire.

A ces candidats déclarés il s’y ajoute que certains se sont senti frustrés car étant persuadé qu’ils sont mieux placés pour la succession de ALSAMBA c’est le cas de MATEW FAYE dinosaure Du parti à Diass.  Et aussi c’est le cas de MAMADOU DIOUF est ce que ce jeune qui a été durant tout le parcours de l’ex maire se laissera piétiner question à mille réponses ? Quid de la bande à SOULEYMANE FAYE quelque chose se trame dans les coulisses pourquoi pas ? En tout cas les lobbies se créent les hommes et femmes d’de influences qui ne veulent pas prendre leurs privilèges jouent leurs dernières cartes.

Dans tous les cas de figure la succession de Alsamba est lancée chacun  y va de sa stratégie les coulisses grouillent de va et viens on nous soufflerait que les promesses et de l’argent coulent à flot et force est de se demander est ce vraiment les gens se soucient des problèmes que rencontrent les populations de la commune ?

A voir ces guéguerres de positionnement force est de se demander est ce que les gens sont conscients de l’enjeu ?

Diass doit repartir sur de nouvelles bases , une autre façon de faire mais à voir l’influence qui se fait on craint le pire sans être pessimiste

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :