COMMUNE DE DIASS : De la pléthore de candidats à la banalisation de la station de « maire »

 COMMUNE DE DIASS : De la pléthore de candidats à la banalisation de la station de « maire »


La politique sort du bois à Diass!

Alors que le dépôt des candidatures pour la succession du défunt maire de Diass est occupé la discussion dans toutes les grandes places de la commune.

La problématique des leaders ou même d’un leader se pose au sein des partis et mouvements qui aspirent diriger la ville.

Ainsi le jour du vote au matin l’on nous confirme une liste de six candidats pour briguer la mairie de Nombreux Diassois se sont interroge sur ce  nombre de candidatures?

ELEMENTS DE REPONSE?

Nonobstant les valeurs des uns et des autres, force est de reconnaître qu’à Diass la candidature à la station de maire  est en train de devenir… l’affaire de tous. Même si la Constitution donne le droit à tout citoyen ou tout conseiller (pour rester dans la logique de succession D’ALSAMBA) de briguer les suffrages, en fonction de critères bien établis, il n’en demeure pas moins qu’on est de plus en plus en face d’une banalisation de la fonction de maire, par l’entremise de la pléthore des candidatures.

DIASS-INFOS POSE LA PROBLEMATIQUE

L’espace politique Diassois est caractérisé par une multitude de mouvements au sein même des partis politiques.

Le nombre considérable de mouvements dans notre commune même s’il est significatif de l’ouverture rendue possible au prix d’énormes sacrifices, soulève tout de même de légitimes inquiétudes. En effet, la pluralité des candidats pose problème relativement à la pertinence des offres politiques. C’est une question qui me taraude l’esprit depuis quelques semaines. Je pense qu’il y a un grand paradoxe; comment à Diass dans un même parti il puisse y avoir trois candidats pour la succession de leur mentor?  

Le champ politique Diassois est il devenu une arène au point qu’on règle les différents au tour du ring?

Les Diassois jouent et tout le monde laisse faire.

Comment un candidat qui n’a que son vote peut-il prétendre diriger la mairie de Diass?

Pourquoi personne ne dit rien?

C’est donc normal! Pourquoi dénoncer l’ingérence des mains extérieures et se taire sur la pléthore de candidature? Pourquoi les gens n’arrivent plus à poser le débat au sein même des partis?

Quelqu’un chahutait qu’à Diass on n’a pas une équipe municipale et pourtant vu le déroulement de ce vote pour la succession D’ALSAMBA on sent nettement que rien ne marche, qu’à Diass l’individualisme gagne vraiment du terrain et c’est faut tout ce discours que nous servent les politiques.

Je pense que c’est un problème très sérieux qui mérite vraiment une réflexion très profonde pour que prochainement les partis ou mouvements puissent prendre les dispositions légales pour le régler

 

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :