Recrudescence du Covid-19 : Faut-il fermer les écoles ou exposer les élèves à la maladie !

Recrudescence du Covid-19 : Faut-il fermer les écoles ou exposer les élèves à la maladie !


Protéger et sauver la vie de nos enfants est plus important que sauver le quantum horaire. Tant il est vrai que plusieurs facteurs défavorisant entrent en ligne en compte pour le gouvernement s’agissant de fermer les écoles, mais l’évidence saute aux yeux. La seconde vague de la pandémie n’épargne plus les apprenants et les autorités en ont le cœur net. L’heure n’est pas à la tergiversation. Il faut fermer les écoles pour sauver des vies et non le quantum horaire.
Face à la propagation du coronavirus notamment la seconde vague dont on associe un variant tout aussi pernicieux, les choses continuent de se corser pour l’école sénégalaise. La maladie gagne de plus en plus du terrain et son bilan macabre devient intenable.
A ce jour, le Sénégal excède les 600 morts. Pour réduire la propagation du Coronavirus au Sénégal, le président de la République avait annoncé le 14 mars dernier, la fermeture des écoles, universités et crèches pour 3 semaines. Une fermeture qui sera prolongée pour tout le mois d’avril.
Mais la seconde vague du coronavirus devient plus grave car les cas communautaires se multiplient à un rythme effréné dans presque tout le pays. Quand bien même, Dakar et Thiès sont perçus comme l’épicentre de la maladie.
Ce qui a valu au gouvernement de décréter l’état de catastrophe sanitaire au niveau de ces deux grandes villes du pays. Mais s’agissant de l’école sénégalaise, le problème reste entier et la maladie gagne de plus en plus les établissements scolaires. Le Gouvernement en est conscient mais refuse de fermer les écoles. Il est vrai que les jeunes constituent le vecteur de propagation de la Covid-19 dans tous les pays, selon certains spécialistes mais la vérité est que chez nous autres sénégalais, on a toujours vécu dans la promiscuité et le brassage.
C’est d’ailleurs ce qui rend difficile le respect strict des gestes barrières et le port du masque pour l’écrasante majorité de nos compatriotes. L’on a tendance à forcer le trait en laissant les enfants aller à l’école mais la vérité est que tous les établissements scolaires devraient être fermés.
Les autorités du pays hésitent entre sauver le quantum horaire de l’année académique en cours ou exposer nos enfants. La maladie a même investi les universités. La situation est suffisamment grave pour être réduite à un coup de poker qui consiste à sacrifier l’école sénégalaise ou obtenir une dispersion de la maladie. C’est un débat qui se refuse que de fermer les écoles présentement !
dakarsoir.com

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :