DIASS COMMUNE : Voici venu le temps du sursaut d’orgueil

DIASS COMMUNE : Voici venu le temps du sursaut d’orgueil


Diass, cette terre des incompris. Elle a tout pour «plaire» et «séduire». Mais, peine à décoller. Elle est semblable à une mère qui nourrit les enfants de sa voisine. Un océan troublé par les vicissitudes de l’économie. Elle cherche ses marques et constitue pour le pays, une vache à lait terrienne. Un tremplin pour s’enrichir dans la quintessence des ressources disponibles, dans la réalité d’un eldorado pétri de richesses. De manifestations sur la  route nationale n1, la population  est sortie pour crier leur ras-le-bol face à ce qu’elle appelle l’ « accaparement de nos terres «. C’est le plat de résistance qui a fait dire aux spécialistes que ces difficultés sont une chance pour DIASS. Chance, parce que les DIASSOIS prennent conscience que personne ne viendra prendre en charge leurs problèmes s’ils ne retroussent pas leurs manches.

Des projets de développement de Diass doivent être les priorités absolues pour une réelle croissance. Il est temps que DIASS prenne ses responsabilités en opérant un sursaut d’orgueil. Ce sursaut d’orgueil passe par l’intégration non seulement via les autorités qui comprennent et agissent pour la population. car notre génération n’a pas le droit de faiblir, au risque de faillir à notre mission. ET aussi n’oublions jamais que ce que nous manquons de faire nous-mêmes, sera un danger pour nous-mêmes.

Récemment le maire monsieur CHEIKH TIDIANE DIOUF  et son président de la commission urbanisme  MAMADOU DIOUF ont fait des sorties de presse pour dénoncer ce qu’on appelle l’accaparement de nos terres par l’état du Sénégal avec ses projets.

Voici venu le temps du sursaut d’orgueil pour DIASS. Main dans la main comme un seul homme, dans la volonté de faire de notre commune un idéal de vie, où chaque homme en ce qui le concerne trouve la joie de vivre là où il se trouve. C’est à cette condition que DIASS pourra relever le défi du développement. Le développement n’est pas un luxe pour DIASS. Il faut simplement y croire et travailler à le réaliser de concert avec les autres. Personne ne peut réussir seul. Toute grandeur se construit dans la solidarité.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :