DIASS: toute belle sans poubelle


Diass-Infos: La gestion des déchets domestiques devient vraiment problématique au Sénégal, encore plus dans les régions rurales. Au point de préoccuper baye fall ce bénévole toujours  présent sur place à Diass, tant pour l’environnement que pour la santé de la population

«Diass  propre. Baye fall demande des poubelles dans les rues.» Sur la voie routière de Diass. Ce baye fall prête attention et cette attention nous a poussés à suivre cette voix aigue qui alerte sur les environs de garages et autres «  mbaliiite …. Mbaliite … ». C’est devenu d’ailleurs un leitmotiv  pour lui qui se tient toujours debout sur sa charrette avec sa tenue un peu spéciale

Chaque matin, avec sa charrette tirée par un cheval passe  donc collecter ses ordures avant de les acheminer vers « sa » décharge. Un procédé archaïque, mais adapté à la composition géographique des campagnes sénégalaises qui,  ne permettant pas forcément d’opérer avec des camions.

Il faut remarquer que la gestion des ordures ménagères et assimilées revient de droit aux collectivités locales. L’insuffisance des efforts financiers pour la collecte des ordures (près de la moitié des communes ont un budget de nettoiement inférieur à 1 % des recettes ordinaires)

La gestion des déchets ménagers solides est un défi majeur pour les municipalités sénégalaises. Elles rencontrent d’importantes difficultés pour assumer correctement ce service.

C’est qu’a compris aliou diouf lui qui a fait amasser de l’expérience dans le ramassage d’ordure pendant presque trois ans à Dakar plus précisément à pikine. C’est dans la banlieue sénégalaise que baye a piqué le virus du travail il s’est acheté par ses propres moyens sa charrette et son cheval qui lui servent comme outil de travail

Ambitieux baye fall  à son arrivée à diass avait son projet qu’il avait soumis aux autorités mais sans suite. «  j avais un projet que j ai déposé au niveau de la mairie mais ils m ont répondu que j avais pas les papiers nécessaires et pourtant j avais un bailleur qui devait me financer et c est tomber à l eau «

Et de rajouter «  cela fait trois ans je suis sur le terrain sans aide ni soutien et je suis un fils de diass j ai créé mon entreprise diass tout bel sans poubelle pour le développement de ma localité je répète que je suis un acteur de développement «. 

À la question de savoir est que lui a un dépotoir ? »moi je travaille avec mes propres moyens donc c’est aux autorités de créer un dépotoir les poubelles j ai un endroit ou je les déverse après je les incinère » Auteur: Pap SECK

khalil

DIASS-INFOS RADIO TV : le portail d’informations de Diass sur le net, Premier site d’actualité de Diass au Senegal.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :