Europe,  Inter

Budget rejeté par l’UE: les Italiens sur la défensive

Diass-Infos: A l’avant-veille de sa rencontre avec le président de la Commission européenne Jean-Claude Junker à Bruxelles, le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, a défendu devant le Parlement les fondamentaux du projet de budget 2019, tout en exprimant son souhait de poursuivre le dialogue avec l’Union européenne et son ouverture à certaines concessions.

Pour le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, Bruxelles doit comprendre que Rome tient à son budget expansionniste « parce que les politiques d’austérité n’ont pas fonctionné », selon lui.

Mais en contrepartie de mesures très coûteuses, telles que le revenu de citoyenneté, il promet « une accélération des investissements, pour un pays plus compétitif », et la revision à la baisse de certaines mesures.

Giuseppe Conte assure aussi que « la réduction de la dette italienne est un objectif commun avec l’Europe ».

Négociation « de marchand de tapis »

Pour sa part, Luigi Di Maio, vice-président du Conseil et chef du Mouvement 5 étoiles, se déclare en faveur du dialogue avec Bruxelles. Mais il refuse une révision du budget avant les élections européennes.

Quant au patron de la Ligue, Matteo Salvini, également vice- président du Conseil, il a été piqué au vif par les propos du commissaire européen Pierre Moscovici , selon lequel « un accord avec l’Italie ne peut être le fruit d’une négociation de marchands de tapis ».

Il insiste aussi sur le respect que doit Bruxelles au peuple italien et, comme Luigi Di Maio, exclut une modification du projet de budget.

All’ chiedo rispetto per il Popolo Italiano, visto che paghiamo ogni anno almeno 5 miliardi in più di quello che ci torna indietro.
Diritto al lavoro, diritto alla salute e allo studio, meno tasse e più sicurezza: noi andiamo avanti!
Vi voglio bene Amici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *