TER: Des rufisquois menacent de marcher ce 14 janvier jour de l’inauguration.

Diass-Infos Rufisque : Trop c’est trop.C’est le cri de cœur qui a accompagné à Rufisque la phase d’essai du Train Express Régional qui a eu lieu dans la nuit du samedi 05 au dimanche 06 janvier. Pour se faire entendre des pouvoirs public, ces populations riveraines menacent de marcher le 14 janvier jour de l’inauguration du train électrique pour exiger un meilleur traitement face aux manquements dans la mise en oeuvre du projet.
 
” Nos difficultés se sont empirées parce que nous sommes contraint aujourd’hui de faire des déviations pour nous rendre au centre-ville. Les élèves sont séparés de leurs écoles. Jusqu’à présent il y a aucun endroit qui montre qu’il y aura des ponts piéton et des passages routiers alors qu’ils parlent d’interdire la traversée d’ici le 14 janvier pour des raisons de la phase test“, s’est étranglé de rage Bocar Ly pour décrier le calvaire ds populations de Guendel et Dangou dans la commune de Rufisque Nord.
 
“Il fallait au préalable des études d’impact environnementales. es personnes handicapées et les personnes âgées ne sont pas prises en charge alors que nous assistons à un empressement  du président Macky Sall d’imposer aux rufisquois le TER“, embraie M. Ly.
 
Toutefois explique Ahmed Daff “la moindre des choses c’est que l’Etat devrait pour construire  des déviations pour atténuer les difficultés des populations. Le Ter est en train de de nous enterrer” , a t-il dit se plaignant du manque d’éclairage le long du projet à Rufisque. Une situation qu selon eux laisse le libre champs aux agresseurs qui dictent leur loi à l tombée de la nuit.

khalil

DIASS-INFOS RADIO TV : le portail d’informations de Diass sur le net, Premier site d’actualité de Diass au Senegal.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :