TROP DE DEMANDE D’EAU

TROP DE DEMANDE D’EAU

21 novembre 2020 0 Par khalil

Pénurie d’eau à Dakar: la Sen’Eau incrimine la démographie

A Dakar, le manque d’eau est principalement lié à la forte demande notée ces trois dernières années. En effet, selon Jany Arnal, directrice générale de Sen’Eau, le nombre de compteurs d’eau de bâtiment et d’immeuble a augmenté de 50% ces dernières années.
« Sur Dakar, une simple maison s’est transformée en immeuble et plusieurs appartements de plusieurs pièces d’eau, donc des consommations importantes de l’ordre de 80.000 m3 par jour », a-t-elle indiqué jeudi lors d’une visite des travaux de la troisième usine de traitement d’eau de Keur Momar Sarr (KMS3).
Par ailleurs, elle déclare aussi ces moments de forte de chaleur est une période de pointe donc de forte consommation.
Elle assure, également, que « tous les ouvrages fonctionnent et les forages ont été réhabilités et 10 autres équipés ». Devant l’indignation des consommateurs sur les réseaux sociaux notamment pour le prix de l’eau qui aurait augmenté, la directrice de Sen’Eau affirme que le système de facturation est resté le même. Il est lié au compteur d’eau et aux mètres cubes consommés. Cependant, certains cas vérifiés étaient liés, selon elle, à des fuites.
Par ailleurs, elle a annoncé que sa société va disposer d’un nouveau logiciel qui va permettre de digitaliser la relève. « Au lieu de relever avec un stylo et de rentrer pour saisir, nous allons le faire avec une sorte de téléphone portable pour pouvoir alerter le client immédiatement, si nous voyons un index anormalement élevé », a-t-elle précisé.