Port de Ndayane début des travaux prévu avant la fin de l’année.

Port de Ndayane début des travaux prévu avant la fin de l’année.

17 juin 2021 0 Par khalil

Parti pour occuper une superficie de 1.200 hectares, dans le département de Mbour, le Port de Ndayane va commencer à sortir de terre. Les premiers coups de pelle et autres vont démarrer dans les 6 mois prochains. Une révélation faite par le directeur exécutif dudit projet, El Hadj Maïssa Mbaye. Ce dernier, conseiller technique du directeur du Port de Dakar, prenait part à une rencontre de partage d’informations initiée par le préfet de Mbour. Il s’agit d’une rencontre qui entre dans l’ingénierie sociale du projet, a-t-il indiqué.
 
‘’L’ingénierie sociale est la dynamique d’information et de participation de l’ensemble de la chaîne d’acteurs qui vont participer dans la mise en œuvre du projet. Le préfet a initié cette rencontre pour dire aux acteurs que le projet a démarré et voilà les prochaines étapes’’. Une rencontre pour, dit-il, ‘’décliner son programme d’actions que les travaux de terrain vont commencer avec les populations locales. Ce, afin que les impactés puissent être informés. D’ailleurs, au cours de cette rencontre avec des acteurs comme entre autres, des maires, la société civile et les acteurs de la presse, M. Mbaye a relevé la descente prochaine d’agents sur le terrain. ‘’Très bientôt, on va voir des équipes sur le terrain qui vont mesurer, nettoyer pour pouvoir installer les premiers éléments de balise, délimiter la superficie pour que les gens sachent que voilà maintenant les limites de la superficie du projet. Et à partir de la limite du projet, on va commencer dans moins de 6 mois les travaux d’attaque que sont les voies de chantier ». Cette étape franchie, les partenaires de ce projet pourront, selon lui, ‘’commencer les travaux maritimes et terrestres’’.
 
Pour la réalisation de ce port du futur, le Conseiller technique du Dg du Pad chiffre le coût à près de 3 000 milliards de nos francs. Selon lui, ‘’rien que la première phase coûterait près de 1 000 milliards de nos francs pour faire des infrastructures maritimes communes, des infrastructures terrestres communes et le terminal qui est une infrastructure concédée. Nous pensons qu’au début de l’année 2022 les travaux commenceront. Nous allons mettre en œuvre l’ensemble des éléments et conditions pour qu’en 2022, nous puissions avoir les premiers éléments et le démarrage de cette zone industrielle portuaire. La mise en service commerciale de la première infrastructure maritime est prévue 4 ans après l’ordre de service, s’il n’y a pas de retard et de pénalités’’.