Bataille UE-Inde pour le Covishield: des pays européens acceptent le vaccin

Bataille UE-Inde pour le Covishield: des pays européens acceptent le vaccin

2 juillet 2021 0 Par khalil

Une bataille diplomatique a lieu en ce moment entre l’Inde et les pays européens, afin que l’Union Européenne reconnaisse le principal vaccin produit en Inde, appelé Covishield, dans son « pass vaccinal ».  Ce qui pourrait faciliter l’entrée de ceux qui l’ont reçu en Inde mais aussi en Afrique. Avant l’accord de l’UE, plusieurs pays européens ont déjà pris les devants et l’ont autorisé.   

Depuis le 1er juillet, l’Union européenne a instauré un passe vacinal, qui facilite le voyage des personnes vaccinées entre tous les pays de la zone. Les premiers sérums reconnus sont les quatre administrés sur le continent. Le Covishield, fabriqué en Inde et distribué hors de l’UE, ne l’est donc pas. Mais cela a vexé New Delhi, car le Covishield n’est autre que le vaccin anglais d’AstraZeneca, vendu sous un autre nom.

Le fabricant indien de ce sérum vient donc de saisir les autorités européennes pour qu’il soit intégré, et New Delhi fait également pression. C’est une affaire de prestige, car le Covishield indien a été envoyé en Afrique et en Amérique du Sud. Plusieurs pays européens ont déjà accepté la requête indienne: l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse ou la Hollande, entre autres, viennent de reconnaître le Covishield. Et la France est en train de considérer la question.

► À lire aussi : L’UE ne reconnaît pas le Covishield, le vaccin d’AstraZeneca majoritaire en Afrique

Pas un sésame

Cela ne constitue toutefois pas un sésame car, quel que soit le vaccin qu’ils aient reçu, les résidents des pays des zones rouges, où la contagion est élevée, ne peuvent entrer en Europe que pour des motifs impérieux. Et cela concerne les Indiens, comme les Congolais de RDC, qui, vaccinés ou pas, n’ont pas le droit d’aller faire du tourisme dans l’Union européenne.