Thaïlande: un an après, le mouvement pro-démocratie de nouveau dans la rue

Thaïlande: un an après, le mouvement pro-démocratie de nouveau dans la rue

19 juillet 2021 0 Par khalil

L’opposition pro-démocratie thaïlandaise fait des émules à la faveur de la crise sanitaire. Des affrontements ont éclaté dimanche 18 juillet entre la police et des manifestants venus exprimer leur mécontentement quant à la gestion de la crise par le gouvernement en place.

Bravant les restrictions sanitaires, des milliers de manifestants étaient venus exiger, comme en 2020 la démission du Premier ministre et une réforme de la monarchie. Selon eux, pour gérer une crise sanitaire de l’ampleur de celle traversée aujourd’hui par la Thaïlande, il faut un gouvernement avec des compétences techniques et une Constitution qui garantisse la transparence.

Ces deux critères ne sont pas remplis avec ce gouvernement composé d’anciens militaires et une Constitution qui protège avant tout les intérêts de l’armée et de la Couronne.

Des affrontements jusqu’au couvre-feu

Un simulacre de guillotine, un symbole prisé de l’habituellement très discret mouvement républicain thaïlandais, a été incendié au milieu du cortège. Les affrontements se sont poursuivis jusqu’à 21h, heure du couvre-feu imposé dans la capitale thaïlandaise, les manifestants ont lancé divers projectiles en direction de la police qui a fait usage de balle en caoutchouc, canons à eau et gaz lacrymogène.

Le mouvement pro-démocratie thaïlandais avait connu son apogée en 2020, avec des manifestations de grande ampleur, auxquelles ont mis fin les restrictions sanitaires et l’arrestation systématique de ses dirigeants.