La Section de recherche fait tomber un collaborateur de Kocc Barma

La Section de recherche fait tomber un collaborateur de Kocc Barma


Après 13 mois, ce cybercriminel qui a fait des ravages sur Facebook est enfin tombé. Collaborateur du célèbre Kocc Barma, administrateur d’un site web pour adulte, S. Niass, a fait plus d’une centaine de victimes de nationalités différentes.

Il a été arrêté, la semaine dernière, à Kébémer, où il avait rendez-vous avec une de ses victimes.

Il a été déféré au parquet, hier, pour diffusion de données personnelles et chantage.

Selon EnQuête , il avait ouvert plusieurs comptes Facebook, dont celui sous le nom de Simone Sandaré, avec comme photo de profil une européenne.

« Après un an de traque numérique, la Section de recherches de Dakar met fin aux agissements d’un cybercriminel qui a fait des centaines de victimes, dans plusieurs pays via Facebook. Le mise en cause opérait par Sextorsion, il obligeait ses victimes à lui remettre de l’argent ou d’accepter des relations intimes sous peine de publier des images compromettantes », a publié le Haut Commandement de la Gendarmerie nationale sur sa page Facebook.

Son modus operandi : il envoyait des demandes d’ajout d’amis. Après acceptation, il priait sa proie d’envoyer des vidéos moyennant 500 euros (325 000 Fcfa) au moins.

Parmi ces proies, il y avait des Guinéennes, des Maliennes, des Ivoiriennes et des Sénégalaises.

Celles qui tombaient dans le piège (après avoir couché avec elles) se faisaient chanter par Simone qui leur demandait de payer pour que leurs vidéos ne soient pas publiées sur le site pour adulte.

Marié à deux épouses, il explique son comportement par le fait qu’il aime l’argent et adore les belles femmes.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :