Chine: Pékin cherche à éviter un conflit commercial avec les Etats-Unis


Diass-Infos: Alors que Washington a sorti l’artillerie lourde en imposant des taxes sur l’acier et l’aluminium européen, canadien et mexicain, la Chine – autre cible de la colère de Donald Trump – s’efforce de charmer son adversaire en baissant les taxes sur plusieurs gammes de produits de consommation. Mesures annoncées alors qu’une d’une délégation d’une cinquantaine de membres se trouve à Pékin avec cet objectif : éviter une guerre commerciale.

Avec notre correspondante à PékinHeike Schmidt

Au bâton américain, la Chine répond avec cette carotte : Pékin baisse les droits de douanes sur les vêtements, les produits de beauté, les chaussures ou encore l’électroménager, à compter du 1er juillet. Une mesure qui complète les réductions de taxes sur les importations de voitures.

Ce geste de bonne volonté tombe à point nommé à quelques heures de l’arrivée du secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross. Malgré les menaces renouvelées de l’administration Trump, le ministre chinois du Commerce Gao Feng a tenté de calmer le jeu avec ces mots : « Nous ne souhaitons pas une escalade des frictions commerciales, les deux nations doivent trouver un terrain d’entente ».

Le journal américain New York Times reste pourtant dubitatif et fait savoir que ces baisses de taxes ne concernent que très peu de produits exportés par les Etats-Unis vers la Chine. Les véritables raisons pour ce geste commercial seraient donc à chercher ailleurs : Pékin mise dorénavant sur le high-tech. Du coup, le gouvernement protège moins son industrie bas de gamme et ouvre plus grand les portes aux produits étrangers.

khalil

DIASS-INFOS RADIO TV : le portail d’informations de Diass sur le net, Premier site d’actualité de Diass au Senegal.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :