Brouille autour des taxes à l’AIBD : Les Turcs demandent 2,5 milliards aux sociétés Sénégalaises


Diass-Infos: Partant d’une estimation sur le trafic à l’AIBD, les Turcs veulent que les entreprises Sénégalaises, faisant des affaires dans l’aéroport, paient une facture de 2,5 milliards de Fcfa.

982 Fcfa par passager en guise de taxes, voici le contrat liant les sociétés sénégalaises et les Turcs. Ne pouvant plus honorer un tel montant, celles-ci ont décidé de monter au créneau pour se faire entendre.

La société en charge de l’emballage des bagages des passagers, par exemple, est taxée sur ceux-ci à l’aller comme au retour. « Comment la société en charge de l’emballage peut-elle être facturée sur des passagers au retour ? », se demandent des acteurs de la plateforme aéroportuaire repris par L’Obs.

Un tel cas de figure fait que les sociétés sénégalaises peinent à remplir les clauses de leur contrat avec Las. Interpellé, le ministère des Transports aériens est prié de s’aligner sur ce qui se fait dans les autres aéroports du monde, à savoir, le « revenu share » (partage des bénéfices).

En guise de comparaison, « Abdijan et Acrra s’alignent entre 250 et 500 millions de Fcfa ». Ainsi constaté, les sociétés sénégalaises vont vers le déroulement de leur plan d’action pour contrer les Turcs.

khalil

DIASS-INFOS RADIO TV : le portail d’informations de Diass sur le net, Premier site d’actualité de Diass au Senegal.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :