Guerre de positionnement dans l’apr : samba sy, la théorie de l’intelligence en action


Venu présider ce dimanche le forum départemental des sages républicains, Samba Sy ministre du travail du dialogue social et des organisations professionnelles et des relations avec les institutions a exprimé son souhait de voir germer une intelligence en action de la part des responsables locaux en perspective de la présidentielle de 2019. Pour le SG du PIT, parti membre de la mouvance présidentielle, il est temps de reléguer les ambitions personnelle au second plan au profit de la réélection du président Macky Sall.

De gauche à droite: Mor Ngom,( ministre conseiller personnel du Pr),(Ndongo Ndiaye (conseiller du PR en Sport), Maham Diallo (coordonnateur du conseil national des sages républicains), Samba Sy ministre du travail, et Abdou Rahmane Homère Seck Pca PETROSEN.

« Les obstacles les plus coriaces viennent de nos ambitions démesurées qui sont le fruit de nos égo surdimensionnés. Beaucoup de responsables de ce département ont les yeux rivés sur les locales à venir. 2019 est la mère des batailles. Nous membres de la coalition Benno Bokk Yakaar, nous devons rassembler et rassurer. Les responsables se doivent d’être disponibles et éviter de verser dans des polémiques puériles », a préconisé Samba Sy se tournant vers le maire de l’Est Boubacar Albé Ndoye et Doudou Meissa Wade, un de ses sérieux prétendants par ailleurs PCA de la société de gestion des infrastructures publiques dans les pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose (SOGIP).

Un forum suivi de l’installation de l’antenne départementale initié par les sages du parti présidentiel, lieu de retrouvaille de leaders partageant la même base politique. En effet, explique l’ancien directeur du CNFA, « l’étape actuelle est une étape particulière qui commande beaucoup de cohésion, de synergie mais également d’intelligence en action. Voilà pourquoi, il ne faut pas confondre les étapes, et mettre un pas après l’autre. Le plan immédiat aqui nous concerne c’est de remporter en tant que coalition (BBY) les élections à venir », a-t-il projeté insistant sur la nécessité de répondre aux exigences de vérité.

« Aucune projection par rapport à des échéances qui sont au-delà de 2019 ne devrait parasiter notre action. Nous sommes entre nous et si nous voulons avancer nous avons l’exigence de répondre aux exigences de la vérité », a-t-il dit dans une salle des fêtes envahie par les vétérans de l’Apr des douze (12) communes du département de Rufisque.

khalil

DIASS-INFOS RADIO TV : le portail d’informations de Diass sur le net, Premier site d’actualité de Diass au Senegal.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :