Papouasie-Nouvelle-Guinée: état d’urgence dans la province du Southern Highlands


Diass-Infos: La Papouasie-Nouvelle-Guinée a décrété l’état d’urgence pour une période de neuf mois dans la province de Southern Highlands, après plusieurs jours d’émeutes. Le gouvernement provincial a été suspendu et des centaines de militaires ont été envoyés dans cette zone montagneuse, située dans le centre du pays, pour tenter de ramener le calme.

Les incidents ont éclaté en fin de semaine dernière. Ce qui a mis le feu aux poudres, c’est une décision judiciaire qui rejetait une pétition contestant la victoire du gouverneur de la province William Powi à l’élection de 2017.

Des émeutiers, furieux, ont incendié un avion de la compagnie nationale Air Niugini, la résidence du gouverneur contesté et le tribunal de Mendi, la capitale de la province.

Le gouvernement a décidé en conséquence de suspendre les pouvoirs du gouvernement local et d’envoyer d’urgence plus de 200 militaires. Selon des observateurs sur place, la police s’est retrouvée débordée par une foule plus nombreuse et armée jusqu’aux dents.

Les émeutiers ont également pillé un entrepôt abritant du matériel destiné aux victimes de plusieurs puissants séismes, qui ont ébranlé les hautes terres du sud entre février et avril dernier, et qui ont fait au moins 150 morts.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée, un Etat pourtant riche en ressources naturelles, n’en demeure pas moins l’un des plus pauvres au monde. Rongé par la corruption, il affiche aussi, selon la Banque mondiale, des taux de criminalité et de violence parmi les plus élevés au monde.

khalil

DIASS-INFOS RADIO TV : le portail d’informations de Diass sur le net, Premier site d’actualité de Diass au Senegal.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :