Diplomatie: un sommet annoncé en septembre entre les deux Corées à Pyongyang


Diass-Infos: Les deux Corées ont décidé ce lundi 13 août de tenir en septembre un sommet à Pyongyang, qui pourrait marquer une nouvelle étape importante dans le rapprochement historique entre les deux pays. Selon l’annonce de l’agence sud-coréenne Yonhap, qui cite un communiqué commun, la décision a été prise en marge de discussions entre les deux parties dans la Zone démilitarisée (DMZ). Aucune date précise n’a été donnée.

Une visite dans la capitale nord-coréenne du président sud-coréen Moon Jae-in serait la première d’un chef d’Etat du Sud en plus d’une décennie et le sommet, s’il a bien lieu, serait le troisième du genre entre le président sud-coréen Moon Jae-in et son homologue du Nord Kim Jong-un après leurs rencontres en avril et mai derniers.

Lors de leur sommet historique en mai dans la DMZ (zone démilitarisée), M. Moon et le leader nord-coréen Kim Jong-un avaient déjà décidé que le premier rendrait visite au second à l’automne à Pyongyang

« Nous sommes convenus de tenir un sommet intercoréen avant fin septembre à Pyongyang », ont déclaré le ministre de l’Unification sud-coréen et son homologue du Nord dans un communiqué publié à l’issue de leur réunion, rapporte notre correspondant à Séoul, Louis Palligiano

Les deux Corées réalisent donc une nouvelle avancée dans le cadre de leurs efforts de coopération en s’accordant sur la tenue d’un troisième sommet entre Moon Jae-in et Kim Jong-un. Elles parviennent ainsi à trouver un terrain d’entente dans un contexte d’inquiétudes grandissantes autour du rythme jugé trop lent du processus de dénucléarisation de la péninsule coréenne depuis le sommet historique du 12 juin entre les Etats-Unis et la Corée du Nord.

« Dans une perspective opérationnelle, c’est un grand tournant pour les relations intercoréennes », a affirmé le chef de la délégation nord-coréenne au début des pourparlers, en listant les rencontres et échanges organisés depuis le début de cette année. Il a également souligné que Nord et Sud étaient devenues des « amis » intimes avec une compréhension mutuelle complète.  

Lors de leur prochain tête-à-tête, Moon Jae-in et Kim Jong-un devraient principalement discuter des moyens de faire avancer les négociations Washington-Pyongyang sur la dénucléarisation. Alors que la Corée du Nord veut que les Etats-Unis acceptent de déclarer officiellement la fin de la guerre de Corée, dans le but d’assurer la sécurité de son régime, et que Washington exige au préalable la liste des armes nucléaires et balistiques du Nord, le président sud-coréen Moon Jae-in devra une nouvelle fois endosser le rôle d’intermédiaire entre Donald Trump et Kim Jong-un.

khalil

DIASS-INFOS RADIO TV : le portail d’informations de Diass sur le net, Premier site d’actualité de Diass au Senegal.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :