Yémen: changement de ton à Paris après l’affaire Khashoggi


Diass-Infos: « Il est plus que temps que la guerre au Yémen cesse. » Des propos tenus par la ministre française des Armées, ce mardi matin. Florence Parly a aussi fait part de son « indignation » face à la crise humanitaire dans ce pays, où l’Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis mènent une opération militaire qui a fait de nombreuses victimes civiles depuis 2015. Les choses seraient-elles en train de changer, alors que l’Arabie saoudite est actuellement sous pression après le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi ?

Ce n’est pas encore un changement de position, mais déjà un changement de ton. Ces dernières années, Paris s’est généralement abstenu de critiquer l’opération militaire visant la rébellion houthie du Yémen rappelant que la coalition commandée par l’Arabie saoudite intervenait en soutien au gouvernement yéménite reconnu par la communauté internationale.

La France se contentait de rappeler son attachement à une solution politique et demandait, en vain, un accès humanitaire.

« Il est plus que temps que la guerre au Yémen cesse », déclare désormais la ministre française des Armées Florence Parly qui est aussi interpellée sur les ventes d’armes à l’Arabie saoudite. Pour l’instant, les dirigeants français ne semblent pas prêts à renoncer à ces exportations et assurent que les armes vendues à Riyad ne sont pas utilisées contre les civils.

Le président français Emmanuel Macron et la ministre des Armées répètent ces jours-ci qu’il n’y a aucun lien entre la question des ventes d’armes et le sort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Mais on voit bien qu’avec la brutale disparition de ce dernier, certains pays, dont la France, sont tentés de réévaluer leur relation avec le royaume saoudien.

Et pendant ce temps un nouvel assaut semble se préparer au Yémen. Selon des sources gouvernementales yéménites, la coalition commandée par l’Arabie saoudite achemine des renforts dans la région de Hodeida en vue d’un nouvel assaut contre cette importante ville portuaire tenue par la rébellion chiite des Houthis. RFI.FR

khalil

DIASS-INFOS RADIO TV : le portail d’informations de Diass sur le net, Premier site d’actualité de Diass au Senegal.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :