Santé – «And Geusseum» passe de 48 à 72 heures de grève

Santé – «And Geusseum» passe de 48 à 72 heures de grève


Diass-Infos: Devant le mutisme des autorités étatiques face aux 48 heures de grève, l’Alliance des syndicats autonomes de la santé (Asa/And Geusseum), regroupant le Syndicat unitaire des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) et le Syndicat unitaire des travailleurs municipaux (Sudtm), a décidé de passer à la vitesse supérieure, avec un mot d’ordre de 72 heures, à partir du 2 mai.

Le ministre de la Santé avait promis des virements à partir de ce 13 avril pour prendre en charge une partie de la plateforme revendicative de l’Alliance des syndicats autonomes de la Santé (Asa/And Geusseum). A l’arrivée, aucune mesure n’a été prise pour calmer la colère des travailleurs de la Santé. Après donc une première grève de 48 heures, avec respect des Urgences et service minimum, les 24 et 25 avril, les camarades de Mballo Dia Thiam ont décidé d’étendre la paralysie du secteur de la Santé à 72 heures, ce 2 mai. Avec comme conséquences, le gel des activités de la quasi-totalité des 1 400 postes de santé, 76 centres de santé et 34 des 36 hôpitaux. Un deuxième plan d’actions qui emprunte les lignes du premier plan, à ceci près : que le syndicat ne devrait plus se contenter de la grève face au mutisme de l’Etat. Il y aura d’abord la rétention de l’information sanitaire et sociale, hors maladies épidémiques, le 30 avril, pour empêcher le bon déroulement du travail au niveau de la tutelle. Le 1er mai, Fête du travail, sera ensuite consacré à la mobilisation. Et après 72 heures de paralysie, avec service minimum à partir du 2 mai, «And Geusseum» devrait procéder à une évaluation et au déroulement d’un troisième plan d’actions si nécessaire, pour exiger l’application des accords résiduels de 2014.

L’Alliance des syndicats autonomes de la Santé exige le paiement intégral des arriérés de salaires des contractuels de la Jica et du plan Cobra, et réclame l’ouverture de négociations sérieuses sur le régime indemnitaire, l’allongement de l’âge de la retraite, la finalisation des travaux du Conseil supérieur de la Fonction publique locale et l’application du statut personnel des Etablissements publics de la Santé.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :