Le Ministère de l’Education nationale conseille aux parents de porter plainte contre les …


Au centre de leur discorde, le paiement de trois mois de scolarité (Avril, Mai et Juin). Le calumet de la paix est loin d’être fumé entre les parents d’élèves et les écoles privées qui réclament trois mois non validés; ce que refusent les parents, en réunion avec qui le ministère de l’Éducation a demandé de saisir la justice.

Inacceptable

Les écoles privés n’ont pas le droit procéder à la rétention des bulletins de notes et des certificats de scolarité des élèves. “Ceci est illégal et les parents sont dans leurs droits d’assigner toute école qui le fait devant les juridictions”, a fait savoir Saliou Mbengue, interrogé par L’Obs.

Arnaque

Il poursuit : ” Nos enfants n’ont pas étudié durant trois mois. Pour compenser les pertes de recettes, l’Etat leur a accordé une subvention et cet argent devait servir à boucher les pertes de recettes subies. Non seulement, elles ont reçu la subvention, mais elles continuent à réclamer trois mois de scolarité qui sont indus. C’est de l’arnaque. Nous allons assigner en justice toutes les écoles privées qui ont eu à encaisser les tris de scolarité des parents”

 

khalil

DIASS-INFOS RADIO TV : le portail d’informations de Diass sur le net, Premier site d’actualité de Diass au Senegal.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :