Dangote Cement : Le Collège des délégués dépose un préavis de grève

Dangote Cement : Le Collège des délégués dépose un préavis de grève

24 novembre 2020 0 Par khalil

Le Collège des délégués du personnel de Dangote Cement Sénégal a déposé un préavis de grève auprès des services du Directeur de l’entreprise, rapporte Le Témoin. Selon son secrétaire général, El Hadji Oumar Baldé, « le Collège des délégués de l’usine avait, en effet, saisi l’Inspecteur régional du Travail et de la Sécurité sociale de Thiès par lettre, le 11 septembre 2020, en vue d’un ‘’règlement à l’amiable’’ d’un conflit collectif qui l’opposait à la Direction générale de l’entreprise ».

Il explique que « ce collège avait déposé une plateforme revendicative, objet des tentatives de négociations », et qui contenait un certain nombre de points autour de « l’augmentation des salaires avec effet rétroactif depuis janvier 2020 selon les procédures de Dangote Cement Sénégal après les évaluations annuelles, la renégociation globale de la prime de production, la revalorisation des salaires des travailleurs pour atteindre le niveau des concurrents, l’augmentation de l’indemnité de logement à hauteur de cent mille francs Cfa (100.000FCFA), la révision du mode de calcul des heures supplémentaires et des forfaits ».

Il y a aussi « le reclassement du personnel conformément à la convention des mines et carrières, la finalisation de la grille salariale pour corriger les disparités, la revalorisation de la prime de quart, l’achat de nouveaux minibus pour un transport sécurisé des travailleurs en régime shift, l’octroi d’une prime de risque et d’un prêt à longue durée, l’application au Sénégal des avantages du ‘’hand book’’ défini par le siège du Nigeria dans son intégralité ». Aussi le Collège des délégués du personnel de Dangote Cement Sénégal insiste sur la nécessité de « compléter l’IPM par une assurance maladie pour obtenir une couverture de 100% » et « la révision des remboursements ». Cependant, regrettent El Hadji Oumar Baldé, « ces tentatives se sont soldées par un échec comme en atteste le procès-verbal de non conciliation du 12 octobre 2020 établi à cet effet, entre l’inspecteur régional du travail et de la sécurité sociale de Thiès, la Direction générale de Dangote Cement Sénégal et le mandataire syndical désigné par la Fgts/B ».