Avant l’accident qui a emporté Papis Gelongal, l’autoroute avait reçu une alerte mais n’avait pas agi


Diass-Infos: Au moins une fois, l’administration de l’autoroute a été alertée sur ce qu’on pourrait appeler « le péril animal ». Deux semaines avant l’accident qui a emporté Papis Baba Diallo, ce 5 mai, un événement presque similaire s’est produit, a appris Yerimpost.

Bigué Seck, employée de la société Envol Immobilier, qui a réalisé les Sphères administratives à Diamniadio, à bord de son véhicule, a vu son chemin coupé par un boeuf en pleine journée, sur l’autoroute à péage. C’est grâce à la dextérité de son chauffeur que le pire a été évité.

Mais Bigué Seck s’en est tiré avec des contusions et trois doigts coupés, indique à Yerimpost un proche de la victime.

Ce qui a tué Papis n’est donc pas un incident isolé, encore moins un précédent. Ce qui rend d’autant plus coupable Gérard Sénac et son staff. YERIMPOST.COM

khalil

DIASS-INFOS RADIO TV : le portail d’informations de Diass sur le net, Premier site d’actualité de Diass au Senegal.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :