UNE ACADÉMIE DE GOLF A SALY


Golf : Une Académie bientôt installée à Saly

La commune de Saly sera bientôt dotée d’une Académie de golf. L’initiative émane de Oumou Kalsoum Dièye, la première femme golfeuse du Sénégal. Cette passionnée de sport a chopé le virus du golf à Saly en débutant sa carrière comme «caddie».
De fil en aiguille, elle va gravir les échelons pour devenir professionnelle. Avec l’amour du golf en bandoulière, elle débute d’abord par les compétitions nationales avant d’embrasser une carrière internationale qui la mènera dans différents parcours de golf à la quête de trophée dans des compétitions internationales. Elle remporte des médailles en Afrique notamment en Côte d’Ivoire, au Nigeria, au Kenya, au Bots­wana, mais aussi en Thaïlande où 54 pays avaient pris part à la compétition. Avec une expérience en amateur, elle est professionnelle depuis trois ans.
Un parcours riche sur lequel elle compte s’appuyer pour créer une Académie à Saly. «J’ai fait 7 ans au Maroc où j’étais responsable d’une Académie de golf. J’ai travaillé avec la Fédération marocaine de golf pour former des jeunes golfeurs âgés de 4 à 16 ans. Et après mon diplôme, je me suis dit que je vais retourner dans mon pays et essayer de mettre cette Académie de golf en place pour former les jeunes du Sénégal. D’ailleurs là-bas, il y avait beaucoup de pays qui venaient pour participer aux compétitions, mais le Sénégal n’avait pas d’équipe féminine. C’est pour combler ce vide que j’ai pensé mettre cette Aca­démie en place», a déclaré Ou­mou Kalsoum Dièye. Elle compte faire le tour des écoles pour dénicher des jeunes talents qui seraient intéressés par ce sport.
«Il faut que les jeunes sachent que le golf est un sport complet, même si pour le mo­ment, ce sont les hommes qui occupent les devants. C’est pourquoi, j’invite les femmes à inverser la tendance. Pour les premiers pas, je peux compter déjà sur les femmes qui sont au niveau du Golf de Saly car elles jouent pas mal au golf», a t-elle souligné. Malgré que cette discipline n’est pas trop connue et pratiquée des Sénégalais, elle est convaincue qu’elle peut arriver à intéresser les jeunes pour embrasser ce sport. Mais en attendant, elle reste à l’écoute de la Fédération sénégalaise de golf avec qui elle a pris langue, à travers le président Baïdy Agne, pour avoir son accord.

khalil

DIASS-INFOS RADIO TV : le portail d’informations de Diass sur le net, Premier site d’actualité de Diass au Senegal.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :