Pakistan: tentative d’assassinat du ministre de l’Intérieur


Diass-Infos: Le ministre de l’Intérieur du Pakistan Ahsan Iqbal a été blessé par balles, dimanche 6 mai, mais sa vie n’est pas en danger. Ahsan Iqbal assistait à un meeting électoral dans sa circonscription quand on lui a tiré dans le bras droit. Son assaillant a été arrêté.

le correspondante à Islamabad,  Solène Fioriti

L’attaque a pris tout le monde de court. En fin de journée, un homme a tiré sur Ahsan Iqbal, l’un des caciques de la Ligue musulmane pakistanaise, le parti au pouvoir. Bien que blessé au bras droit, ses jours ne sont pas en danger.

Lors d’une première réaction du porte-parole du gouvernement du Penjab, la police a déjà recueilli les motivations du tireur : il aurait visé Ahsan Iqbal pour le punir d’avoir soutenu une loi jugée anti-blasphème. Ce projet de réforme initié par le gouvernement visait à modifier à la marge la dénomination du prophète Mahomet dans les textes officiels.

La tentative d’assassinat fait tache, car les autorités ne cessent de marteler que le Pakistan a tourné la page de ses années noires, marquées par de nombreuses attaques terroristes.

Le coup est aussi rude pour la Ligue musulmane pakistanaise, déjà amoindrie par plusieurs scandales qui ont coûté leurs postes à deux ministres ces derniers mois.

Leur parti reste toutefois l’un des favoris du scrutin, face au parti de l’ancien joueur de cricket Imran Khan. Dans un tweet, ce dernier a « fortement condamné » l’attaque contre Iqbal. Toutes les formations politiques pakistanaises, généralement promptes aux coups bas, étaient au diapason ce dimanche soir. RFI

khalil

DIASS-INFOS RADIO TV : le portail d’informations de Diass sur le net, Premier site d’actualité de Diass au Senegal.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :