Communiqué: L’Association des Élèves et Étudiants de la Commune de Diass (AEECOD) interpelle et recadre !

Communiqué: L’Association des Élèves et Étudiants de la Commune de Diass (AEECOD) interpelle et recadre !

23 novembre 2021 0 Par khalil
L’AEECOD fait le point sur les subventions , les appuis et l’Assemblée Générale.
Recadre les politiciens qui font de l’Amicale un outil politique ainsi qu’à ceux qui sèment le désordre, la division , l’indiscipline dans le patrimoine des étudiants de la Commune.
L’Association des Élèves et Étudiants de la Commune de Diass *(AEECOD)* est un cadre idéal de partage, d’entre aide , de solidarité et coordination des actions à travers l’éducation et la formation des jeunes.
Depuis sa création, l’AEECOD ne cesse d’exprimer sa parfaite reconnaissance à l’endroit de toutes les autorités et bonnes volontés ( Feu Aliou CISS, Maire Cheikh Tidiane DIOUF et son équipe, Mamadou NDIONE, Djiby CISS, Khaly DIOUF, Aliou Secka NDOUR, Dr Saliou DIOUF, Souleymane FAYE, Youssouf DIONE, Habib FARHAR , By Thicko, Abdoulaye FAYE Diass Actu, Fatou NDIONE COLY, Mame Cheikh NGOM entre autres pour ne citer que ceux-là,
qui assurent sa survie en collaboration avec des équipes dynamiques pour l’amélioration des conditions socio-pédagogiques pédagogiques des étudiants de la Commune de Diass. ( Subventions, appuis, conseils, orientations, projet, assistance sociale et pédagogique etc. )
Étape par étape, l’Amicale est construite en passant par la création, le récépissé, les moyens et possibilité etc. Pour arriver à ce stade non par la parole mais par des actes concrets émanant d’un travail sincère des étudiants dynamiques et engagés pour servir la communauté estudiantine (son niveau d’aujourd’hui est une illustration parfaite).
Aujourd’hui face à ce contexte sociopolitique, il convient de prendre toutes les responsabilités et d’alerter toute tentative de quelconque nature qu’elle soit allant dans le sens de fragiliser voire amener des divisions et des malentendus entre étudiants et acteurs politiques ou acteurs de développement.
Tout soutien était dans le sens de contribuer à la formation des jeunes pour un avenir meilleur de Kur Saafi. De la subvention du Maire Cheikh Tidiane en passant par tous les soutiens et sans distinction, nous sommes ravis et reconnaissant en tant que jeunesse estudiantine de l’avenir.
La subvention à la hauteur de 10 60 000 FCFA destinée uniquement au logement ( 6 appartements sans compter Bambey et Sine Saloum et autres capacités d’accueil à l’UCAD) était repartie par les autorités municipales qui étaient même obligées de la compléter en cours d’année car elle n’atteignait pas le budget normal qui devait couvrir tout le loyer pendant 1 année pour les logements entrepris.
L’appui qui a permis de mener les activités en dehors du loyer est celui apporté par Mamadou NDIONE, le DG du COSEC à la hauteur de 4 000 000 F CFA partagée à toutes les universités pour mener les activités.
Les autres restent une assistance sociale, des matériels, ( denrée alimentaire venant de Aliou S Ndour, Habib Farhat, Fatou NDIONE, Khaly DIOUF et autres) et le projet de transport venant de Djiby CISS ( un prêt à la banque remboursable pendant 3 ans ) etc.
Nous disons oui , et merci pour tous ces efforts des acteurs qui aident les jeunes pour la réussite selon leurs dires au quotidien. Nous en sommes très reconnaissants.
Néanmoins nous dénonçons et regrettons certaines influences politiques de part et d’autres, nous déplorons le comportement de ceux qui font des dons qu’on a reçu un outil politique, un moyen de manipulation .
*Parfois, des gens accusent les étudiants d’avoir beaucoup demandé. Ils s’interrogent ainsi: *Où sont les millions ?*
On se pose jamais des questions sur les résultats, c’est l’argent qui intéressent tout le monde.
Alors ce sont vos frères et sœurs de tous les villages de la commune qui sont logés avec pour 12 mois.
Pourquoi pas ? Alors qu’ils le méritent en tant que fils de la Commune de Diass, une commune très riche en ressources.
Dans une commune comme Diass, avons nous posé la question sur les opportunités qui doivent s’offrir à la jeunesse ?
Le logement ( qui contient les étudiants de tous les villages de la commune) et autres dons doivent être le minime qu’on faire pour sa jeunesse estudiantine .
Ce logement des étudiants et ses compléments amènent parfois des divergences au sein des étudiants quand ils sont maquillés de politique. Nous nous sentons victimes d’une politique politicienne car certains parmi nous sont rejetés par des autorités qui oublient ce qui revient de droit à la jeunesse estudiantine pour gérer son avenir.
Quand est-il de la formation et l’emploi des jeunes face à toutes ces entreprises et ces ressources qui sont à Diass?
Quelle devait être la situation des étudiants aujourd’hui ?
Quel avenir parlerait-on sans formation, ni emploi , ni conditions favorables d’études ?
Á l’heure actuelle, augmenter le logement des étudiants est une grande nécessité ( 4 ème Appartement des Étudiants à Dakar est une grande nécessité vu la promiscuité au niveau des appartements). Tout comme le renouvellement de tous les appartements pour toutes les universités (Dakar, Thiès, Bambey qui est actuellement menacé d’expulsion dans quelques jours , Ziguinchor idem, le besoin d’un nouveau logement à Sine Saloum) est une obligation, impératif en ce moment.
Dans une commune comme Diass, c’est le minime qu’on puisse faire manière conséquente pour les jeunes, espoir de demain.
Les étudiants méritent- ils cette situation pour permettre à certains de s’indigner quand il faut régler leurs Problèmes?
Alors sur quelle jeunesse compter si celle là ne le mérite pas ?
Celà reflète uniquement l’image de Kur Saafi aujourd’hui.
Nous lançons un appel pour plus de considération aux étudiants, à la jeunesse, plus de soutiens et plus d’investissement pour un avenir meilleur. Nous sollicitons aussi des aides alimentaires au niveau de toutes les amicales d’étudiants qui sont dans les autres universités. Les gens meurent aussi de faim dans les zones lointaines.
Cependant, une Assemblée Générale sera tenue pour bientôt. L’équipe s’est vue continuer son chemin en toute responsabilité pour des raisons que toute la communauté connaisse. En principe, nous mettons en garde et nous corrigerons tous les responsables des faits et nous prendrons toujours les responsabilités qu’il faut dans le futur comme d’habitude pour sauvegarder le patrimoine des étudiant.
Aux étudiants engagés qui souhaitent servir de se préparer pour une équipe beaucoup plus dynamique au service de la communauté estudiantine.
Nous lançons un appel à toute la jeunesse pour plus de conscience et de responsabilité afin de s’offrir la meilleure condition d’étude pour une réussite collective et individuelle.
La jeunesse consciente et unie prendra toutes ses responsabilités et veillera sur son avenir et celle de la Commune.
*Ce présent communiqué sera accompagné d’une* *déclaration de presse pour éclairer et parler des* *conditions très difficiles des étudiants de la Commune de Diass.*
Cordialement
Fait à Diass le 22 Novembre 2021
AEECOD/ DIASS
CORDIALEMENT
*Le Président*
*Moussa DIOUF*
Coordonnateurs des Universités
✓ *Adama SECK* *Université de Ziguinchor*
✓ *Omar FAYE Université de Bambey*
✓ *Aliou SENE Université de Thiès*
✓ *Ablaye POUYE* *Université de Sine Saloum*