L’ONU sanctionne des trafiquants de migrants : une première dans l’histoire

L’ONU sanctionne des trafiquants de migrants : une première dans l’histoire


L’ONU a décidé de s’attaquer aux représentants de divers réseaux de trafic d’être humains. Une première dans l’histoire de l’organisation.

Pour la toute première fois, l’Organisation des Nations unies a décidé de sanctionner six individus, soupçonnés de trafic de migrants. En somme, ce sont deux ErythréensErmias Ghermay et Fitiwi Abdelrazak, et quatre Libyens, Ahmad Oumar Al-DabbashiMusab Abu-Qarin, Mohammed Kachlaf et Abd Al Rahman Al-Milad qui ont été reconnus coupables par l’ONU qui a décidé de geler leurs avoirs et surtout, de les empêcher de voyager.

Une portée symbolique et dissuasive.

Une décision qui se veut inédite, mais qui aurait très bien pu ne pas avoir lieu… En effet, la Russie a décidé de poser son veto, ne comprenant pas pourquoi il fallait s’attaquer à des individus plutôt qu’à des organisations, des réseaux voir même à des entités étatiques soutenant ce trafic d’être humains qui se serait d’ailleurs répandu en Europe, mais également aux Etats-Unis.

Très vite cependant, le Kremlin semble avoir accepté la portée symbolique de ce geste et le message envoyé est clair pour tout le monde, à savoir que les organisateurs et soutiens de ces crimes allaient être poursuivis et surtout, punis.

Bien accueillie par la communauté internationale et notamment par les Etats-Unis, cette décision entre en vigueur avec effet immédiat.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :