Démolition de parcelles à Diamniadio sud: Les populations déversent leur colère sur la nationale


La nationale n°1 a été prise d’assaut dans la matinée ce vendredi 17 août par des populations en colère qui dénoncent la démolition d’une trentaine de maisons et autres parcelles à Diamniadio Sud extension. En signe de représailles, elles ont barrées la route pendant une demi-heure et brûlées des pneus à hauteur de l’institution municipale. Elles se disent courroucées par l’action des bulldozers de la DSCOS. Une trop plein de colère que ces ayants droit ont tenu à déverser sur ce site de 27 hectares dont 300 parcelles à usage d’habitation ont été déjà répertoriés. « Ils nous ont trouvé tôt ce matin (hier vendredi) dans nos maisons pour procéder à la démolition d’une trentaine de maisons. Nous habitons depuis cinq ans sur ce site de 27 hectares qu’ils disent avoir attribué au député Diop Sy. Il n’a pas été élu comme député pour exercer sa fonction sur des citoyens sans défense », a protesté Mamadou Sylla encore sous le choc face aux dégâts causé par les six engins.

Des expropriations au niveau départemental qui  pour Yoro Fall leader de l’Union Pour l’Emergence UPEdoivent être portés en haut lieu. ” Ceux sont les populations démunies qui en payent les pots cassés. Puisque qu’après Tivaounae Peulh, Sangalkam c’est au tour de Diamniadio Sud de subir la loi des engins de la DSCOS. J’interpelle le président de la République Macky Sall, le premier ministre et Omar Guèye le coordonnatrice départemental enfin que cesse cette spirale de démolition“, a lancé Yoro Fall.

Sous un tas de gravats, Mamadou Diarra habitant de cette partie sud de la commune de Diamniadio d’afficher son désarroi. « Toute la population de Diamniadio est là pour défendre leurs intérêts. Pourquoi démolir aujourd’hui des maisons alors que ces populations sont là depuis maintenant cinq ans.  Des pères de familles y ont investi plus de 40 millions. Où est ce que le député Demba Diop Sy a pu trouver des Tf qui lui permettent aujourd’hui de venir détruire des maisons appartenant à d’honnêtes citoyens », s’étrangle t-il de rage.

Du côté de la municipalité, le secrétaire général a dénoncé des agissements d’un spéculateur foncier sur des terres déjà attribué à des populations. « Depuis un certain temps, la commune est agressée de toutes parts du nord comme du sud. Le titre 84-60 R c’est un titre de l’Etat du Sénégal. sur ce titre la commune avait réalisé des lotissements quant le terrain était du domaine national. Aujourd’hui il se trouve que l’Etat a titré sans tenir compte des projets de la commune pour les donner à des particuliers », s’est offusqué Abdou Ndiaye. Le secrétaire général a au demeurant affirmé avoir saisi le président de la République Macky Sall et le chef du gouvernement Mouhamed Boun Abdallah Dionne sur ces dédoublements qui pour l’heure constituent une bombe foncière à Diamniadio.

khalil

DIASS-INFOS RADIO TV : le portail d’informations de Diass sur le net, Premier site d’actualité de Diass au Senegal.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :