Assises pour la promotion de la langue et de la culture saafi (PEDEM SAAFI NA FASSEH SAAFI KAD FIKI)

Assises pour la promotion de la langue et de la culture saafi (PEDEM SAAFI NA FASSEH SAAFI KAD FIKI)

18 décembre 2019 0 Par khalil
  1. Contexte et justification

Diass-Infos : Dans un contexte d’affirmation culturelle à l’échelle internationale et nationale, les groupes minoritaires s’exposent à des menaces croissantes, pouvant aller jusqu’à la disparition de leurs mobiles linguistique et culturel.  Ainsi, la langue saafi a été codifiée les 4 et 5 décembre 2004 comme 14e langue nationale par le Gouvernement du Sénégal en collaboration avec la communauté saafi. Dès lors, malgré les efforts consentis, elle peine encore à trouver une place de choix dans le paysage médiatique et dans l’architecture scolaire et universitaire. En fait, l’Association pour le Développement de la Langue Saafi (ADLAS) a joué un rôle déterminant dans l’enseignement et la vulgarisation de cette langue nonobstant les difficultés inhérentes au financement des projets d’alphabétisation. Aussi, après quelques années d’existence, la Convention du Safene, Palor et Diobass traverse une longue période de léthargie, malgré les efforts consentis par les cadres saafis. A cela, s’ajoute un processus d’exurbanisation de Kur saafi avec l’arrivée de projets étatiques de grande envergure comme l’AIBD, les Ciments du Sahel, SIAGRO, les pôles urbains Dagga-Kholpa et Yene, les carrières etc. Dans la foulée, d’autres ethnies et cultures viennent cohabiter avec les populations autochtones du terroir saafi. Cet état de fait, confirme les menaces indiquées ci-haut et nécessite une synergie des compétences et des connaissances en guise de palliatifs à la déperdition culturelle et linguistique. Le développement encours dans le triangle Mbour-Thies-Dakar risque de laisser en rade la communauté saafi dont l’organisation sociale de base est déstructurée sous l’effet de l’uniformisation urbaine, de la perte des valeurs cardinales et des aléas politiques.

  1. Présentation de la rencontre

Des cris de cœur jaillissent de tous les coins de Kur saafi, des appels citoyens retentissent de partout, poussant des volontaires, principalement le groupe Whatsup « Fasseh saafi », à initier la réunion du 22 décembre 2019 au foyer des jeunes de Diass, à partir de 10h. Cette rencontre sera le début d’une série d’assises dont l’objet sera de faire un diagnostic exhaustif des problèmes ayant trait au développement de la langue saafi, à la promotion de la culture saafi et à l’émergence inclusive des terroirs saafis.     

  1. Objectifs

L’initiative des assises vise, entres autres objectifs :

  • la redynamisation de l’enseignement de la langue saafi en rapport avec ADLAS (préscolaire, primaire, secondaire et autodidactique) ;
  • l’intégration de la langue saafi dans l’enseignement supérieur ;
  • l’incorporation officielle de la langue saafi dans le paysage médiatique national ;
  • la promotion de la culture saafi à travers l’encadrement des acteurs et l’identification des potentiels partenaires ;
  • Le recensement des composantes du patrimoine historique de Kur Saafi (Identification, Restauration, Conservation, Valorisation) ;
  • L’érection officielle de sites historiques et la création de musées culturels ;
  • la promotion du tourisme culturel saafi et de développement de l’artisanat;
  • la participation citoyenne au développement des collectivités territoriales de kur saafi.
  1. Acteurs ciblés

L’initiative des assises de Kur saafi se veut d’être un cadre de rencontres inclusives pour élever au premier rang la langue et la culture « PEDEM NA FASSEH SAAFI KAD FIKI ». Ainsi, ce résultat sera obtenu grâce à la conjugaison des efforts des différents acteurs, notamment les artistes et autres acteurs culturels, les enseignants et écrivains de la langue saafi, les autorités locales, les cadres et personnes ressources, bref toute personne partageant l’objectif de développement économique et culturel de Kur saafi.