A la une,  Socièté

Premier vol sur la ligne Dakar-Paris : Air Sénégal est-il prêt ?

Diass-Infos : Alors que le premier vol est commercial à destination de Paris est prévu pour le 1er février, l’Airbus commandé par Air Sénégal n’a pas encore été officiellement livré. C’est donc avec un appareil de location que commenceront les rotations.

Comme cela se murmurait déjà depuis plusieurs jours au sein des équipes d’Airbus et du motoriste Rolls Royce, le premier Airbus A330 neo d’Air Sénégal baptisé « Casamance » effectuera ce jeudi 31 janvier, dans l’après-midi, une première rotation « surprise » à Dakar pour être présenté au président-candidat Macky Sall, qui prononcera un discours et visitera la cabine. Puis l’appareil reprendra les airs dans la soirée. Direction Toulouse.

Faute de pouvoir assurer le premier vol Dakar-Paris du nouveau pavillon sénégalais le 1er février, l’appareil, fraîchement sorti d’usine, devra suivre une série de vols-tests et d’épreuves de certifications avant d’être livré officiellement et d’entrer en exploitation dans quelques semaines.

Pas de retard donc pour le moment d’un point de vue contractuel, puisque quand un avionneur s’engage à livrer un appareil, c’est sous trente jours, cela peut donc être au début comme à la fin du mois. Mais il a fallu faire vite. Airbus a dû accélérer le processus de fabrication sur ses chaînes pour rendre la commande d’Air Sénégal prioritaire, devant celle d’Air Mauritius, alors que le pavillon national doit reprendre le 1er février l’exploitation des droits de trafic sénégalais, dont Corsair avait la charge depuis la fin de Sénégal Airlines. Le surcroît de commandes met de plus en plus la pression sur les motoristes qui doivent accélérer la cadence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *