Ligue Europa: l’Espagne se méfie de l’OM


Diass-Infos: Qualifiés et libérés après un scénario éprouvant pour les nerfs, les joueurs de l’Olympique de Marseille ont finalement réussi à confirmer de justesse leur statut de favori de cette demi-finale retour de Ligue Europa face au RB Salzbourg (2-0, 1-2). et après avoir affronté successivement Ostende, Domzale, Konyaspor, Guimarães, Braga, l’Athletic Bilbao, Leipzig et le RB Salzbourg, Marseille va cette fois-ci retrouver en finale une équipe davantage calibrée pour les grands rendez-vous européens : l’Atlético Madrid.

Un adversaire redoutable qui a récemment disputé deux finales de Ligue des Champions (2014, 2016) et qui a remporté les éditions 2010 et 2012 de la Ligue Europa. Sur le papier, les Colchoneros partent donc avec les faveurs des pronostics. Une tendance logique. Mais qu’en pensent nos voisins ibères ? Pour El Pais, pas question de prendre l’OM à la légère, sans pour autant en faire un rival XXL.« Aujourd’hui, c’est un rival robuste pour l’équipe de Simeone, mais qui n’est pas pour autant inaccessible ». Une certaine méfiance que l’on retrouve également chez Koke, futur adversaire des Olympiens.

Payet et Thauvin les plus redoutés

« Il ne faut pas se dire que Marseille jouera (la finale) dans son pays. C’est une grande équipe qui a de grands joueurs et de grandes individualités. Il faudra bien faire les choses si on veut gagner ». Et pour les Espagnols, les « grands joueurs » évoqués se résument surtout au duo Dimitri Payet et Florian Thauvin. Dans ses colonnes, AS écrit que Payet est « le leader offensif », ajoute que Florian Thauvin est également « décisif » et salue le « grand niveau »d’Adil Rami. Mais c’est dans les pages de Marca que l’on peut s’apercevoir de tout le respect envers l’OM et de l’attention qui sera portée par les hommes de Diego Simeone aux hommes forts phocéens.

« Le retour d’un historique. Marseille revient en finale d’une coupe d’Europe après plus d’une décennie. (…) Il est impossible de comprendre le retour de l’Olympique de Marseille parmi l’élite européenne sans l’apport de Payet et Thauvin sur le terrain et avec Rudi Garcia sur le banc. Les trois ont atterri au Vélodrome entre janvier 2016 et janvier 2017 et ont changé l’image d’un club qui avait dégringolé en Ligue 1. (…) Même s’ils n’évoluent pas à la pointe, ce sont eux qui génèrent la plupart des buts marseillais. Le premier (Thauvin) compte 24 buts et 17 passes décisives, toutes compétitions confondues. Quant au deuxième, c’est 9 buts et 23 passes décisives. Ils sont le principal danger de cette équipe ». Les joueurs de Rudi Garcia sont prévenus : ils ne seront pas pris à la légère. source: FOOT MERCATO

khalil

DIASS-INFOS RADIO TV : le portail d’informations de Diass sur le net, Premier site d’actualité de Diass au Senegal.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :