Sociétés Aibd SA et Ads : L’Intersyndicale veut la fusion

Sociétés Aibd SA et Ads : L’Intersyndicale veut la fusion

17 juin 2021 0 Par khalil

L’Intersyndicale des travailleurs du secteur des transports aériens et de l’aviation civile invite les autorités à fusionner les compétences et les ressources des sociétés Aibd SA et Ads, afin d’en faire une structure aéroportuaire unique forte de référence sous régionale. Ils l’ont fait savoir le week-end dernier à Saly, dans les résolutions issues du séminaire de partage organisé par le ministère du Tourisme et des  transports aériens, en collaboration avec Aibd SA, sur la stratégie du hub aérien et le pacte national de stabilité sociale du secteur.

La vision stratégique du Président Macky Sall de positionner le Sénégal comme premier hub aérien dans la sous-région est bien appréciée par les acteurs aéroportuaires. Pour mieux traduire cette vision en acte, l’Intersyndicale des travailleurs du secteur des transports aériens et de l’aviation civile juge nécessaire d’aller vers la fusion des sociétés de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd SA) et des Aéroports du Sénégal (Ads).
«Nous souhaitons que les compétences et les ressources des deux sociétés soient fusionnées, afin d’en faire une structure aéroportuaire unique forte, de référence sous régionale. Nous invitons les autorités aéroportuaires à engager dans les meilleurs délais, les démarches nécessaires à cette fusion, dans un climat social apaisé garantissant la stabilité du secteur des transports. Nous magnifions les engagements de toutes les autorités du secteur à conserver tous les acquis et droits acquis des travailleurs, en particulier les emplois», a déclaré le président de l’Intersyndicale. Cheikh Wade et ses camarades expriment ainsi, leur soutien au Directeur général d’Aibd SA, Doudou Kâ, dans sa mission de mise en œuvre du hub aérien et touristique. Ils souhaitent aussi «l’implication de toutes les parties prenantes, particulièrement les partenaires sociaux à travers les organisations syndicales, dans la mise en œuvre de la fusion Aibd SA et Ads d’une part, et d’autre part, dans la réalisation des objectifs déclinés dans le Plan stratégique Aibd hub aérien 2021-2025».
Pour rappel, un pacte de stabilité sociale a été signé pour ce secteur. Lequel, renseigne la présidente du Haut conseil du dialogue social (Hcds), a été signé par les parties prenantes, notamment le gouvernement, les employeurs et les travailleurs. Des dispositions, selon Innocence Ntap Ndiaye, ont été prises pour que les parties, qui n’ont pas eu à signer le premier pacte, puissent formuler leurs attentes et voir dans le cadre d’un comité de dialogue social qui doit être installé, comment faire en sorte de prendre en charge les préoccupations de toutes les parties.
«Ces deux jours de discussions nous ont permis de visiter les thèmes mais surtout, ont fini de faire ressortir l’adhésion des travailleurs au projet. Parce que cela implique des changements, soit dans leur position de travailleurs, soit dans le travail même qu’ils étaient en train d’effectuer. Mais en tout cas, qui va avoir des incidences au plan social. Toutes ces questions ont été traitées par des discussions, des échanges et nous sortons de ces travaux très engagés ; que ce soit la partie gouvernementale, que ce soit la partie des travailleurs. Le secteur privé qui œuvre dans l’aéroportuaire était également présent», a soutenu Mme In­nocence Ntap Ndiaye, à la cérémonie de clôture de l’atelier.
Elle a également précisé que  le chef de l’Etat leur a demandé qu’on lui présente avant le 15 juin, un plan national de renforcement du dialogue social et cela est en train de voir le jour. Ce dit-elle, «grâce à l’appropriation du concept mais également, une certaine pratique que je nommerais les bonnes pratiques du Sénégal. Donc aujourd’hui, le secteur aérien a écrit de nouvelles pages de ce bon dialogue social de qualité qui fédère, quelles que soient les postures».
abciss@lequotidien.sn