«Tout a basculé très rapidement»

«Tout a basculé très rapidement»

20 août 2021 0 Par khalil

Après avoir fait vivre l’offensive éclair des talibans en Afghanistan, la prise de Kaboul dimanche, et les jours d’après, la panique sur le tarmac de l’aéroport, les évacuations, notre correspondante à Kaboul, Sonia Ghezali, est de retour sur le sol français depuis jeudi soir 19 août. Exfiltrée comme plusieurs d’autres personnes de Kaboul, notre journaliste évoque les difficiles heures passées entre l’entrée des talibans dans la capitale et son retour en France.

« Le fait de voir les talibans partout dans la ville, c’était un choc. Plusieurs familles étaient terrorisées, effrayées. Elles regardaient tout cela comme dans un cauchemar. Voir ces hommes armés avec leur kalachnikov, comme des rois… (…). Une fois à l’aéroport, il y avait beaucoup de soulagement, de la joie, mais surtout beaucoup de tristesse. Les gens se contrôlaient, ils se retenaient de pleurer, ils se retenaient de se lâcher, parce qu’il fallait tenir émotionnellement, tenir aussi vis-à-vis de leurs proches… »,